Ce que dit la loi

Depuis 1974, les jeunes femmes peuvent accéder librement aux prescriptions et soins concernant la contraception sans autorisation parentale, au Planning Familial et dans les centres de planification.

Si vous avez moins de 18 ans, vous n’avez pas besoin de l’accord de vos parents (« le consentement des titulaires de l’autorité parentale… n’est pas requis pour la description, la délivrance ou l’administration de contraceptifs aux personnes mineures » art. L.513-1 du Code de Santé Publique)

 

Laisser un commentaire

*

*